Depuis le 29 septembre 2021, je suis candidate officielle aux cotés de 4 femmes et 5 hommes.
Après avoir été parrainée et marrainée près de 2000 fois et plébiscitée par plus de 500 personnes sur la plateforme de La Primaire Populaire, ma candidature a été validée par la Haute Autorité de la Primaire Populaire et le Conseil d'Orientation.

L’urgence est aujourd’hui démocratique, sociale et écologique.
Il nous est nécessaire ensemble :

  • De combattre la pauvreté, partout où elle se trouve.
  • D’agir radicalement pour le climat et le vivant au nom des générations futures.
  • D’exercer le pouvoir différemment pour le partager..

Notre préalable est l’union des forces écologistes et de gauche.
Nous voulons rassembler dans une vision commune, pour un projet de société solidaire et responsable, dans l’envie de se mobiliser et de voter.
On ne le dit jamais trop, hier encore, au 1er tour des élections Régionales de juin 2021, 2 électeurs sur 3 ne se sont pas déplacés,  82% chez les moins de 35 ans se sont abstenus.
Seuls 16% des françaises et des français disent avoir confiance dans les partis politiques.

Avec vous je m’engage pour la démocratie, dans la coopération et l’éthique.
Autour des 3 mesures proposées par Démocratie ouverte pour sauver la démocratie
1. Mettre en place le vote par “jugement majoritaire”
2. Reconnaitre le vote blanc et refaire les élections en cas de quorum non atteint
3. Financer les partis via les “bons pour l’égalité démocratique”

Je porte aussi de nouvelles propositions démocratiques, pour que rien ne soit fait pour vous, sans vous.
Europe, laïcité, décroissance, écologie sont autant de sujets majeurs de désaccords, pourtant les convergences existent souvent sur le terrain, sur des actions concrètes
Changeons nos approches, créons des équipes, inventons de nouvelles méthodes.
Exerçons le pouvoir autrement. Construisons et gouvernons ensemble partout.
Osons l’éthique et la transparence dans les candidatures, les accords législatifs, et refusons les stratégies à huis clos des maisons communes.

Et à la critique d’utopie, opposons les mots magnifiques de Lydie Salvayre dans son livre « Rêver Debout ».

« Souhaitez-vous donc une vie délivrée de ses songes et de ses utopies ?
Une vie entièrement vouée aux morales utiles ?
Souhaitez-vous que nous abandonnions tout ce qui a toujours tenu les femmes et les hommes debout, le goût du rêve, le goût du risque et la soif de choses nouvelles quel que soit le nom qu’on lui donne ?

Auriez-vous oublié que l’utopie est l’un des meilleurs adjuvants de la vie ?
Ignorez-vous que les utopies les plus folles sont vouées à se réaliser un jour ou l’autre ? Toute l’Histoire, cher Monsieur, nous l’apprend. (…)

Le 8 mars 2020, à l'occasion de  la journée internationale du droit des femmes, j'ai eu l’immense honneur d’être invitée par Debout Citoyennes à partager la scène du Zénith de Paris aux cotés de grandes dames. D’y incarner modestement une voix politique, d'exprimer la "voix du pouvoir". Mon récit fut une fiction politique imaginant justement une autre voix, cette voie citoyenne que l’on ne perçoit plus.

Le livre "Radicale Bisounourse, une citoyenne à la présidentielle"  est disponible dans votre librairie et sur  http://lehetremyriadis.fr/accueil/87-radicale-bisounourse-une-citoyenne-a-la-presidentielle-charlotte-marchandise.html 

"En 2016 et 2017, à travers l’initiative de LaPrimaire.org, des citoyens ont cherché à inventer une nouvelle façon d’aborder les élections, en dehors des partis. C’est sur cette plateforme en ligne que Charlotte Marchandise a été élue pour présenter une candidature citoyenne à l’élection présidentielle. Ce livre est le récit de cette aventure par laquelle tout un collectif a défendu l’idée d’une « autre » politique, qui vise avant tout à améliorer la vie de chacun, une politique authentique, transparente, intègre, qui pense globalement et agit localement (municipalisme), qui prend des décisions en collaboration avec les personnes directement concernées. Accusée de « bisounourse », Charlotte répond « oui mais radicale ». Radicalement pour la paix, l’écologie, la démocratie, l’égalité homme-femme, pour une vraie représentation du peuple, contrairement aux positionnements ambigus des dirigeants actuels, elle se présente comme une facilitatrice au service d’un projet coopératif. Car il est plus que temps de reprendre le pouvoir pour le partager."

Abonnez-vous à notre lettre d’information